Skip To Content

Précieux nectar de 2014 :: le top des meilleurs albums selon Basement 819

By Basement 819 on December 18, 2014

Alors que Basement 819  s’apprête à célébrer sa première année d’existence (woo-hoo!), au même moment, l’année 2014 tire sa révérence… Quel destin fatal elles ont hérité toutes ces belles années! Pour en souligner ses meilleurs moments et faire ressortir le précieux nectar qui l’a marquée, on vous propose de revenir sur les albums qui sont ressortis du lot lors de dernier millésime.

Très analytique, l’équipe Basement 819 a sondé plusieurs mélomanes provenant de divers coins de l’Ontario et du Québec dans le but de cerner les albums canadiens qui ont marqué l’année 2014 (ou celle du cheval pour les Chinois). Bien évidemment, il est difficile de faire l’unanimité de l’ensemble de la population. La preuve, nous avons bien aimé le dernier disque de Jacques Villeneuve (ok peut-être pas tant que ça…). En bout de ligne, on pourrait vous faire une liste de 150 disques classés de façon quasi aléatoire, mais nous avons choisi de vous présenter une mince sélection de trois albums francophones et de trois albums anglophones. Nous avons minutieusement sélectionné ceux qui, selon nous, ont touché l’imaginaire collectif cette dernière année et ce, parmi les suggestions recueillies lors de notre très sérieux sondage.

Le top 3 Franco

Philémon Cimon : L’été
Bien que ce disque soit sorti en début d’année, ses pièces méritent une place de choix dans notre playlist. Le deuxième album de Philémon Cimon (jadis Philémon Chante) intitulé L’été nous offre des mélodies accrocheuses, le tout avec la voix unique du chanteur montréalais qui a connu une fructueuse et grosse année. Sachez qu’il a été récipiendaire du Prix Félix-Leclerc de la Chanson 2014. Bref c’est un album et un artiste à découvrir si ce n’est déjà fait.

Julien Sagot : Valse 333
Pour plusieurs fans du groupe Karkwa, Julien Sagot = percussionniste déchainé. Cependant depuis quelques années, Julien Sagot vole de ses propres ailes et nous offre un projet solo très aventureux. Son deuxième disque, Valse 333, nous amène dans un univers exploratoire, unique en son genre. On y retrouve des sons acoustiques, analogues, numériques de tous genres, le tout agrémenté de la voix rauque du chanteur. Malgré l’apparence de chaos qui règne dans les chansons, les arrangements de grandes qualité nous donnent une expérience d’écoute unique. Il s’agit certes d’un album audacieux, mais extrêmement bien réussi.

Loud Lary Ajust : Blue Volvo
Cette année il y a eu un gros buzz autour du groupe Loud Lary Ajust. Leur album Blue Volvo  fut lancé en octobre dernier dans un garage montréalais. Le trio hip-hop se différencie du rap-québ, on y retrouve des rythmes plus riches, qui se rapprochent de ce qui se fait au sud, sur le bord de la frontière. Malgré le fait que le groupe ait signé un pacte avec une maison de disque, les thèmes traités sur ce disque restent sensiblement les mêmes qu’auparavant. On parle de drogues, de soirées bien arrosées, de baises, d’une jeunesse désabusé, etc. Au final cet album nous démontre que la scène musicale, plus particulièrement la scène hip-hop, est en pleine évolution e au Québec. Une effervescence exposant 100.

Mention spéciale : Plusieurs autres disques auraient pu faire partie de notre liste. Voici donc d’autres albums francophones qui ont une place de choix dans notre cœur : Salomé Leclerc – 27 fois l’Aurore; Les Hay Babies- Mon Homesick Heart; Philippe Brach – La foire et l’ordre, pour ne nommer que ceux-là.

Top 3 Anglo

Timber Timbre : Hot Dreams
La prémisse qui dit qu’aucun album ne peut faire l’unanimité a presque été invalidée par le disque Hot Dreams de Timber Timbre. Ce troisième disque du groupe est en effet revenu dans les choix de 90 % des gens qui ont participé à notre sondage. L’univers de Hot Dreams est sombre et planant avec une instrumentation très variée. On y retrouve un son très vintage-retro, le tout agrémenté d’arrangements quasi parfaits. Ceci étant dit, ce dernier album du groupe Timber Timbre est d’une qualité impressionnante.

Jesse Mac Cormack : Crush
Jesse Mac Cormack nous a offert deux EP (Music for the soul et Crush) cette année. Son dernier EP est solide, moins clean et plus bluesy que le premier. Nous avons eu l’occasion de le voir performer en formule live à quelques reprises cette année et saississez toutes vos chances de le voir en concert. Yep, c’est définitivement un artiste à surveiller et qui gagne à être connu et partagé!

Tops : Picture You Staring
Tops c’est un quatuor de Montréal qui donne dans la pop et c’est exactement ça que leur deuxième album, Picture You Staring, nous offre. Ce disque nous propose douze chansons pétillantes, qui s’écoutent très bien. On y retrouve beaucoup de sons susceptibles de nous ramener dans les années 80. Il nous laisse comme une impression de déjà-vu sans tomber pour autant dans le la pop cliché. Il ne s’agit pas ici d’un album qui révolutionne la musique mais quand même, il faut savoir que ce groupe offre un univers envoûtant et très attachant!

Mention spéciale : Thee Silver Mt. Zion Memorial Orchestra – Fuck Off Get Free We Pour Light On Everything; Owen Pallett – In Conflict; The Barr Brothers – Sleeping Operator; Mac DeMarco – Salad Days pour ne nommer que ceux-là.

Ok, c’est beau, 2014 peut maintenant tirer sa révérence. On a déjà hâte de vivre en 2015! Voilà qu’on vous laisse maintenant volontairement en compagnie du podcast de notre dernière émission de l’année. Revivez nos commentaires et la présentation des artistes sélectionnés en after live. Ceci est une émission de collection, rien de moins.

Basement 819 | Podcast Épisode du 17 décembre 2014 by Basement819 on Mixcloud