Skip To Content

Gâtez-vous des nouveaux beats d’Ariane Moffatt au CNA

By Jennifer Larocque on April 8, 2015

« C’est cliché, mais le canal Rideau », répond Ariane alors que je luis demande ce qui lui fait vibrer à Ottawa-Gatineau. Elle se remémore des souvenirs féeriques de son enfance lors de visites dans notre coin de pays. Certains se souviendront de son passage sur scène lors du festival de Bal de neige en 2009, justement, sur la patinoire du canal Rideau. « Ottawa-Gatineau, c’est l’extension de mon public québécois. Il m’est tout aussi important. »

Le 16 avril prochain, le Théâtre du CNA accueille l’incontournable auteure-compositrice-interprète Ariane Moffatt dans le cadre de la série CNA Présente. Elle présentera son tout nouvel album 22h22, le cinquième,  tout en français (à l’exception de la toune Matelots et frères qui se qualifie de balbutiements créatifs). Elle sera accompagnée de trois autres musiciens et la première partie du spectacle sera assurée par le groupe émergeant Milk & Bone.

Une expérience qui submerge

L’Esprit créatif, songé et peintre de mots imagés, Ariane nous réserve une expérience qui nous submerge dans sa musique qui pour la première fois, prend à la fois une forme visuelle. Ariane a travaillé de concert avec la metteure en scène renommée, Marie Brassard, pour sa capacité d’être unique, d’aller profondément dans sa recherche dans l’aspect technologique, son écriture, son côté humain et organique.  Elles ont pris un café ensemble et ça a cliqué : scénographie et projections pousseront l’expérience que vivront les spectateurs. Cette collaboration permet un relief tout nouveau, en spectacle, à la musique d’Ariane.

« Je suis reconnaissante de l’authenticité dans l’art de Marie. Son côté pointilleux qui ne laisse aucun détail de côté. Dans chaque mot, tout a un sens profond. Pour une artiste de sentir une si belle écoute de son travail, c’est très gratifiant. »

22h22

[vimeo]https://vimeo.com/121466915[/vimeo]

Ariane qualifie son nouvel album d’onirique, une espèce de flottaison entre l’éveil et le sommeil. Un parallèle entre ses compositions et sa nouvelle vie de maman. On y retrouve une grande fascination pour la vie dans les paroles de ses tounes. « Le fait d’avoir eu des jumeaux, de voir la vie pousser tout près de moi, me fait revire ; me fait questionner l’existence, la vie qui passe, l’amour, la mort. Il y a de quoi de plus introspectif. »

Bien que sa réflexion soit de nature profonde, il est serein, voire invitant, lumineux et fait dans un état d’esprit léger. Dans cette veine, j’ai été interpellée par les tounes Domenico (inspirée de l’article sur le Prince du Mile End de Rima Elkouri), De mort à vivant et Les deux cheminées. Cette dernière se veut une métaphore pour la complice dans sa vie, sa conjointe, avec qui elle partage toujours son processus de création. Et, qu’en est-il de la toune Matelots et frères, les balbutiements  créatifs? C’est un mix qui encapsule les balbutiements de ses jumeaux. C’est la chanson qui lui fait le plus sourire sur l’album.

Je lui ai demandé si d’être maman, ça a changé Ariane la personne? Ariane l’artiste? Ou, est-ce qu’Ariane la personne et la même qu’Ariane l’artiste? « Ça a ouvert quelque chose de nouveau en moi, un chemin que je ne connaissais pas, mais je me sens quand même comme la même personne. » Répond-elle, en toute franchise. Elle est fière du produit 22h22 : « les beats sont influencés par les années 80, tout en gardant le souci du contemporain à travers ça. Aucune guitare. Beaucoup de synthétiseur. Beaucoup de moment de respiration et ensuite de tounes qui lèvent plus. »

Rendez-vous au Théâtre du CNA le 16 avril

Comme le CNA présente le spectacle 22h22 dans le cadre de sa série de musique canadienne, CNA Présente. Je lui ai demandé que représente pour elle, le slogan du CNA, « Le Canada en scène »? « Je pense que c’est des gens très engagés dans la culture qui ne lâchent pas le morceau dans une scène culturelle qui est de plus en plus difficile à faire survivre. Des gens qui voient le Canada sans frontières de langue ou de province. Ouverts sur la musique. Ils ont ben du goût de me booker! (Elle rit de bon cœur) avec Milk & Bone en première partie! »

Assise dans ma cuisine, au téléphone avec Ariane Moffatt. Je ne le croyais pas! Grande fan, j’ai écouté Montréal si souvent entre Montréal et Ottawa, alors que l’amour de ma vie vivait à deux heures de route… Je me suis sentie très honorée de pouvoir discuter ouvertement avec Ariane de cette nouvelle étape dans sa carrière. « Et quel est le plus grand hommage qu’on t’a rendu depuis le lancement de 22h22 »? « Oh là là!!! Je pense que c’est la présence des gens au lancement. De sentir que les gens étaient curieux, qu’ils étaient au rendez-vous et ouverts à connaître ce que je faisais, la suite du projet. Ça fait quand même 15 ans que je suis dans le métier et je ne suis plus la flavour of the month, mais que les gens restent curieux, ça veut dire que je reste fresh. Je touche du bois en répondant à cette question. » Ariane, nous sommes tout œil et tout ouïe. Prenez connaissance des dates de concert d’Ariane Moffatt.