Skip To Content
Ron Mueck, Tête d’un bébé (2003) et Louise Bourgeois, Arc d'hystérie (1993). Photos de Livia Marina Belcea.

sous-sol 819: Échelle humaine au Musée des beaux-arts du Canada

By Livia Belcea on March 29, 2016

Une grande surprise vous attend au Musée des beaux-arts du Canada: l’exposition Échelle humaine. Le musée vous propose une collection de 8 sculptures modernes, portant sur le thème du corps humain et de sa perception.

Cette exposition met en vedette trois œuvres du célèbre Ron Mueck, deux œuvres d’Evan Penny, ainsi que des œuvres d’Ugo Rondinone, de Karin Sander et de Louise Bourgeois.

Ron Mueck est en premier plan avec Tête d’un bébé qui vous accueille dès votre visite, suivi d’Une fille et enfin de la Vieille femme au lit. Ces sculptures prennent une forme grotesque mais elles évoquent une réflexion par rapport à notre mortalité et par celle-ci, à la condition humaine. Un fort contraste se fait sentir entre la sculpture géante de la fille nouvelle-née et la minuscule vieille femme au lit qui attend sans doute une mort imminente. Cependant, les détails spectaculaires leurs donnent à toutes un caractère étrangement vif et troublant.

20160317_183357

Les deux sculptures d’Evan Penny nous confrontent à une perte de profondeur lors de leur visionnement. L’artiste joue un tour à nos yeux et à notre cerveau, créant une image en deux dimensions à partir d’une sculpture en trois dimensions, grâce à l’aide de techniques de distorsion, de perspective et d’angles. On dirait presque une stéréoscopie inversée. De plus, Penny nous présente le corps humain dans son état brut, avec toute sa pilosité, ses rides, ses crevasses et son affaissement. Cela peut rendre certaines personnes mal à l’aise mais attire également les curieux.

Louise Bourgeois nous présente un corps androgène suspendu au plafond, représentant l’arc de l’hystérie. La représentation non-genrée de ce corps vient défier la relation entre le diagnostique d’hystérie du XIXe siècle et la féminité. Louise Bourgeois est également l’artiste derrière la sculpture Maman, l’araignée qui veille sur le Musée depuis plus d’une décennie.

Cette exposition est un vrai régal artistique car elle uni la technique, la créativité, la technologie, l’exploration de la condition humaine, ainsi que l’introspection obligatoire du spectateur, parsemée de fortes émotions. À ne pas manquer!

L’exposition Échelle humaine est en affiche au Musée des beaux-arts du Canada jusqu’au 10 avril, 2016. Visitez-la gratuitement les jeudis entre 17h et 20h, ou avec un Laissez-passer familial au Musée des beaux-arts du Canada de la Bibliothèque publique d’Ottawa ou de la Bibliothèque municipale de Gatineau.