Skip To Content
American Descent -- OIFF

Basement 819 du 15 octobre :: Y a de quoi sortir de son cocon en fin de semaine :: Cinéma. Théâtre. Littérature. Concerts.

By Basement 819 on October 16, 2014

Basement 819 cette semaine insiste sur deux événements très prestigieux. Lisez bien ce qui suit.

Cinéma :: Festival international de films d’Ottawa (16-19 octobre)
Nous n’avons pu nous retenir de vous inciter à nouveau à scruter la programmation du Festival international de films d’Ottawa. Un court-métrage inusité sera présenté le samedi 18 octobre à 19h, A Mile in These Hooves. Le synopsis : Tom et Mark entreprennent la mission de briser le record du monde de la plus longue distance parcourue dans un costume à deux-personnes (un peu à la manière du film épique Top Secret (1984). Ils se rendront de Toronto à Venice Beach en Californie dans un costume d’âne à deux personnes. C’est un court métrage du réalisateur canadien James Brylowski (Canada). À voir! Tous les films sont présentés au Mayfair. C’est grandiose l’ambiance du Mayfair!

Côté cinéma, on est définitivement du type suspense-intense. En voici un à découvrir en fin de semaine : American Descent. Synopsis : En 2014, le sergent Stephen Harris produit et met en ligne un film qui contient son message à propager au monde entier. Un groupe d’adolescents reçoit ce film en DVD qui leur provient d’une base de l’armée américaine en Afghanistan. La vidéo contient des images d’une jeune femme attachée à un arbre… La scène se termine par un indice. Les adolescents suivent l’indice qui les mène vers un autre et encore un autre, jusqu’à ce que ce qui a commencé comme un jeu devienne une course terrifiante. Le jeu se poursuit ainsi jusqu’à ce qu’ils réalisent qu’ils sont des pions dans un complot de vengeance concocté par un maître de guerre. Pas mal hein?! Ce film sera présenté le dimanche 19 octobre à 21h.

Théâtre :: Cinq visages pour Camille Brunelle (15 au 18 octobre)
On vous a parlé de cette pièce de théâtre la semaine passée en vous vendant l’idée, en insistant sur l’orginalité du propos et sur le succès et la brillance de l’auteur. Cette pièce pose un regard troublant sur la vie de toute une génération, celle qui vit à l’ère Facebook et qui utilise les médias sociaux pour se mettre en scène et projeter une image bien fabriquée.

En tant que jeune auteur, Guillaume Corbeil jouit d’une solide réputation. Ses textes ressortent du lot. Cinq visages pour Camille Brunelle a reçu un bon paquets d’éloges et de prix. L’article de Philippe Couture dans le Voir du 6 mars dernier mentionne le commentaire de l’Association québécoise des critiques de théâtre «la pièce de Guillaume Corbeil apparaît indéniablement comme un texte important de la dramaturgie québécoise récente». Quand même! La journaliste culturelle Maud Cucchi a publié dans Le Droit du 11 octobre dernier un article fort positif sur la pièce. Ça donne le goût, lisez ça : L’image virtuelle sur les planches.

Êtes-vous convaincus?! On vous a même obtenu une entrevue avec l’auteur de la pièce, Guillaume Corbeil. Constatez par vous-mêmes de sa vivacité d’esprit!

Basement 819 | Entrevue Guillaume Corbeil, auteur “Cinq visages pour Camille Brunelle” by Basement819 on Mixcloud

Basement 819 du 15 octobre | Podcast no 37
Écoutez notre podcast pour entendre nos sélections musicales locales ainsi que la liste des suggestions concerts d’Éric-l’éclectique. On recommande également de vous préparer au Festival international des écrivains à Ottawa, édition automnale du 23 au 30 octobre. Nous vous proposons deux présentations originales. Écoutez BIEN!

Toujours et encore, pour tout savoir suivez notre page Facebook. On vous tient à l’affût tout au long de la semaine des concerts et événements via notre long fil Twitter @Basement819. Pour nous contacter : basement819@gmail.com

Basement 819 | Podcast Épisode du 15 octobre 2014 by Basement819 on Mixcloud