Skip To Content
Photo by Errisson Lawrence, courtesy of Cirque du Soleil.

The Na’vi hit the stage – TORUK du Cirque du Soleil au CCT

By Apartment613 on June 22, 2016

Post by Geneviève Gazaille

AVATAR fans, this one is for you! Six years after the release of James Cameron’s blockbuster AVATAR, Cirque du Soleil is coming to Ottawa with its 37th production, TORUK – The First Flight.

Inspired by Cameron’s movie, TORUK is a live multimedia experience written and directed by Michel Lemieux and Victor Pilon. The story is narrated by a Na’vi (the inhabitants of planet Pandora) and differs from the movie as it’s set thousands of years before the arrival of humans.

Photo by Errisson Lawrence, courtesy of Cirque du Soleil.

Photo by Errisson Lawrence, courtesy of Cirque du Soleil.

Ce spectacle renferme plusieurs atouts épiques. Les aspects multimédia et interactif sont très présents dans le spectacle, les projections sont nombreuses et des effets spéciaux viennent renforcer certains éléments du récit. Pas moins de 40 projecteurs sont utilisés pour la production. Les spectateurs pourraient facilement s’imaginer être carrément sur Pandora! Les changements de décor se font à la vitesse de l’éclair ; il s’agit en fait d’un effet d’optique. 

Fait à noter, alors qu’on demande souvent aux spectateurs d’éteindre leur téléphone avant le début d’une représentation, avec TORUK, les gens sont invités à le sortir. Une application pourra être téléchargée afin de découvrir TORUK et son univers mais surtout, afin de leur permettre de vivre une expérience interactive pendant le spectacle. À certains moments, les téléphones vibreront et s’illumineront à l’unisson afin de contribuer aux effets spéciaux.

Technology is everywhere in this production, including where you would least expect it… inside the artists’ costumes! A tracking device is conveniently hidden so for the spots and video projectors to follow and react to their movements.

We spoke over the phone with Rosa Sylvester, Head of Wardrobe, to discuss the production and its costumes, designed by Kym Barrett. This interview has been edited.

Apt613: Cirque du Soleil costumes are typically very colorful and creative. How would you describe TORUK’s?

Rosa Sylvester: It’s very interesting how the costumes were made. There are four main tones, inspired by the Navi. The pieces are very organic and have a handmade look to them. They are made so acrobats are able to do their jobs and move easily. This is something that people coming to the show will remember.

Quelles sont vos responsabilités à titre de chef costumière?

Vous savez, certains jours, on arrive au travail en se disant qu’on pourra souffler un peu et rattraper certaines tâches. Eh bien pour nous, ces journées sont très souvent chamboulées. Quelque chose arrive et nous devons apporter des changements. Par exemple, quand un nouvel artiste se joint à l’équipe, on doit créer de nouveaux costumes.

Les tâches varient mais quand nous sommes en tournée, l’entretien des costumes constitue une partie importante du travail. Les réparer au besoin, les repasser, s’assurer que tout est en ordre, tout ça fait partie du travail.

What is the process to create a costume?

For TORUK, the design process started in July 2015 and the first show was in November. There’s a team of about 25 people who develop patterns, print fabrics, do the painting and create the shoes.

Every artist has to go to Montreal to get measured. Every costume is custom-made and sown there as it has to fit perfectly for ease of movement.

Combien de costumes ont été créés pour TORUK?

Nous voyageons avec quelque 1000 pièces, que ce soit les costumes eux-mêmes, des accessoires, souliers ou autres. Vous pouvez imaginer les défis logistiques que ça impose!

Nous avons environ 35 artistes et chaque artiste change de costumes de deux à quatre fois par représentation. Certains vêtements ont été peints à la main ou reluient dans l’obscurité. L’entretien occupe donc une partie importante de notre temps en tournée et peut requérir une attention particulière selon les fonctionnalités et matériaux.

How did you join Cirque du Soleil?

I’m from Santiago de Chile and when Cirque du Soleil came to town with Quidam, that’s when I joined them.

We’re like a mini family. Because you’re with these people at work as well as on your days off, you become friends and take care of each other. Obviously, there are challenges associated with being with the same people all the time and you need to have really good relationships.


As the Na’vi would say, “Za’u!” (“Come!”).

TORUK – The First Flight runs from June 29 to July 3 at CTC. Tickets can be purchased through Capital Tickets.

Advertisement: