Skip To Content
Photo : Martin Cadieux

Molière dans le parc : une tradition s’installe au Parc Fontaine !

By Sous-Soll 819 on July 19, 2017

Par Cindy Savard

Pour la deuxième année consécutive, un collectif de théâtre créatif et audacieux revient en force cet été pour offrir du Molière en plein air dans le Vieux-Hull. Du 20 au 29 juillet, sera présentée La Jalousie du Barbouillé, une toute nouvelle mouture de l’ingénieux et indémodable Molière.

Influencée par la tradition anglophone présentant chaque été des pièces de Shakespeare dans les parcs de plusieurs villes dont Ottawa, la version de Shakespeare in the Park se réflète maintenant du côté francophone grâce à l’initiative instaurée par Sylvain Sabatié, directeur artistique de la compagnie Fâcheux Théâtre, nouvellement née de l’idée de rendre accessible le théâtre au grand public. Molière dans le Parc se veut aussi une occasion de présenter des pièces de théâtre classiques, ce que nous retrouvons rarement sur les différentes scènes de la région.

Bien que les représentations soient officiellement gratuites, la fin de chaque prestation sera accompagnée d’une invitation à contribution. Bénéficiant cette année de l’appui de l’Association des Résidents de l’Ile de Hull (ARIH) et de la Ville de Gatineau, une campagne de sociofinancement est présentement en cours afin de palier aux coûts engendrés par un tel projet.

La Jalousie du Barbouillé, oeuvre méconnue

Cette toute première pièce de théâtre de Molière ayant été écrite au milieu du XVIIe siècle s’est avérée un choix judicieux pour le collectif :

« Molière compte une trentaine de pièces à son actif dont sept ou huit sont des farces, des pièces plus courtes inspirées de la commedia dell’arte qui renferme beaucoup d’humour, tant dans le scénario que dans les mouvements des comédiens. » – Sylvain Sabatié

D’une durée de 50 minutes, les spectateurs pourront constater à quel point cette œuvre méconnue du célèbre dramaturge repose sur des thèmes qui, encore aujourd’hui, sont d’une actualité désarmante.

Photo : Martin Cadieux

Photo : Martin Cadieux

Avant-gardiste, Molière ?

Jaloux de sa femme Angélique, le Barbouillé lui reproche d’adopter des comportements frivoles et dénués de convenance. Poussée plus loin, l’analyse du scénario permet d’associer la réflexion de l’auteur à une critique de l’inégalité des genres.

« […] sans le savoir, Molière fait ici écho au féminisme d’aujourd’hui en créant un personnage grotesque dont la tragédie est de voir sa femme acquérir quelques libertés – libertés qui lui sont naturelles, à lui, car il est du « premier sexe » – Sylvain Sabatié

Une équipe de professionnels en action

Passionné de théâtre, en plus de ses multiples engagements et de son rôle en tant que directeur du marketing pour le Théâtre la Catapulte, Sylvain Sabatié a initié ce projet l’an passé et a même mis sur pied la compagnie Fâcheux Théâtre dont font partie plusieurs talents de la région. Auteure dramatique reconnue, Mishka Lavigne a contribué à cette deuxième édition à titre de conseillère dramaturgique.

Sarianna Monette-Saillant assure la mise en scène et la distribution est composée de Sasha Dominique, Sébastien Lajoie, Gabrielle Lalonde. Sylvain Sabatié s’est quant à lui investi du rôle du Barbouillé ! Andrée-Ève Archambault a réitéré l’expérience cette année à titre de costumière, responsable des décors et accessoires.

Photo : Martin Cadieux

Photo : Martin Cadieux


La Jalousie du Barbouillé sera présenté du 20 au 29 juillet 2017, à 19 h 30 du jeudi au samedi au Parc Fontaine dans le Vieux Hull.

Suivez le lien pour contribuer à la campagne de sociofinancement.