Skip To Content

Foodie Friday: Le Bistro CoqLicorne, une valeur ajoutée au Vieux-Hull

By Vero Strasbourg on February 15, 2013

Le Vieux-Hull est le point de rassemblement pour jeunes et moins jeunes à la recherche de houblon, de bon temps et de bonne bouffe. Ce petit quartier bien vivant a ajouté une nouvelle adresse à son carnet de restauration avec l’ouverture du Bistro CoqLicorne en décembre dernier.

Je vous laisserai le soin de googler la signification du CoqLicorne (indice : Jean Dallaire), mais les propriétaires Emmanuel Croteau-Benoît et Isabelle Thériault transmettent efficacement leur respect de la culture régionale avec le nom de leur petit établissement.

Ce qui attirera la clientèle au bistro est très certainement le rapport qualité-prix-quantité : pour des plats concoctés avec principalement des produits locaux (William J. Walter saucissier, boulangerie Art-is-in, thés Cha-Yi entre autres) et des portions satisfaisantes, les prix sont plus qu’abordables.

En entrée, les crostinis aux poires pochées au porto avec cheddar fort ont été commandés et partagés à trois. Sans être extraordinaire, l’entrée fût satisfaisante. Les poires manquaient de saveur malgré leur baignade alcoolisée. Pour les plats principaux, nous avons reçu la brochette de bœuf et figues avec riz, salade verte et sauce BBQ (Le Minotaure), le trio de saucisses de William J. Walter avec riz et salade verte (Le Glouton de Gatineau) ainsi que le sandwich jambon, fromage provolone, aubergines marinées, laitue, tomates et Dijonaise (Le Parrain). Si le riz était très salé, le bœuf était tendre, parfaitement cuit et délicieux dans la sauce BBQ au goût fumé. Le trio de saucisses est définitivement à essayer. Elles sont goûteuses et sans gluten, comme toutes les variétés qu’offre le saucissier. Le sandwich était énorme et délicieux. La propriétaire, également notre serveuse ce soir-là, a pris soin de faire goûter la Dijonaise avant de faire le sandwich. Une attention appréciée de la cliente qui a préféré y mettre la mayo épicée.

Finalement, les desserts. Mousse au chocolat, gâteau au fromage avec confiture de petits fruits maison et crème brûlée. Servie dans un pot masson, la mousse est onctueuse et rehaussée de cannelle (ingrédient qui aurait pu être mentionné vu son goût très présent). Le gâteau au fromage est tout ce qu’il y a de plus traditionnel, mais la confiture maison, sans sucre ajouté, est délicieuse. La crème brûlée était réussie, mais malheureusement préparée avec de l’essence de vanille.

D’une précédente visite au bistro, je recommande les nachos au pulled pork. Il est rare d’avoir des nachos croustillants et non tout moelleux en plus de pouvoir se délecter jusqu’à la dernière bouchée des savoureuses garnitures.

Service impeccable, plats généreux et ambiance décontractée et chaleureuse. Voilà ce qui vous y attend.

Gens du 613, traversez le pont pour venir découvrir ce charmant bistro! Vous y reviendrez. Parole du 819.