Skip To Content

Connaissez-vous votre marché local en Outaouais ?

By Sous-Sol 819 on November 29, 2017

Par Hamdi Souissi

En fait, saviez-vous-même qu’il y en avait un ? Ne ménageons pas davantage le suspense, la réponse est oui. De plus, le 10 décembre prochain se tiendra la 5e édition du Marché de Noël du Marché de l’Outaouais. Le tout se déroulera de 10 h à 17 h au Centre communautaire Tétreau du parc Moussette. L’occasion était donc plutôt idéale pour aller à la rencontre de l’équipe du Marché.

Un véhicule entre le producteur local et le consommateur

« C’est une belle mission que d’encourager les producteurs locaux, en faisant en sorte que l’argent dépensé ici reste ici! » –Michelle Jeannotte, assistante aux bénévoles

Présentement situé au 71 rue Eddy à Gatineau, le marché a vu le jour en juillet 2008. Aujourd’hui, ce n’est pas moins de 2000 membres, plus de 60 producteurs et productrices, une centaine de bénévoles et 5 employé.e.s qui constituent cette entreprise sociale.

Josée-Alexina Villeneuve, gérante du marché, tient à nous rappeler que le Marché de l’Outaouais est avant tout un véhicule entre les producteurs et les consommateurs : « C’est une initiative de consommateurs qui se sont regroupés, puis ont créé une coopérative. L’idée première du Marché de l’Outaouais était de créer un lien direct entre le producteur et le consommateur, pour que le membre puisse, s’il y a un besoin ou un problème quelconque, avoir accès directement au producteur. »

François Biron, de la Ferme Chapeau Melon, abonde dans le même sens :

« Le Marché nous offre une relation privilégiée avec le consommateur, on sait qui il est, il nous donne ses commentaires, on peut lui suggérer de nouveaux produits. »

Pour le consommateur, la démarche est relativement simple. Il suffit de s’inscrire sur le site http://marcheoutaouais.com, de passer sa commande et d’aller la cueillir en magasin quelques jours plus tard. Une fois sur place, vous croiserez inévitablement Michelle Jeannotte qui, en plus de vous accueillir chaleureusement, vous rappellera que : « C’est une belle mission que d’encourager les producteurs locaux, en faisant en sorte que l’argent dépensé ici reste ici! ». Après tout, c’est l’objectif social et économique que vise le Marché.

D’ailleurs, en discutant avec les employé.e.s, le consensus semble être que c’est la région qui a besoin d’un marché de ce type et non l’inverse. Avoir accès à des produits locaux de qualité ne devrait pas relever de l’exploit.

Le Marché de Noël

Tel que mentionné précédemment, le Marché de l’Outaouais organisera son Marché de Noël le 10 décembre au parc Moussette. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’événement se montre prometteur. L’annonce d’un méchoui et d’un feu extérieur devraient vous convaincre à eux seuls. Vous aurez l’occasion d’acheter votre sapin de Noël l’esprit tranquille, puisque la Ferme La Sapinière sera sur place. Une trentaine d’exposants offrant des fromages, des viandes, des produits transformés, des produits d’érable, des vins et des cidres, des bijoux, des desserts, etc. seront de la partie. Bien entendu, rien ne sert de préciser que tous les produits seront locaux, mais précisons au cas où. Imaginez à quel point votre entourage serait impressionné si vous lui offriez des produits locaux en cadeau. Finalement, si vous n’êtes toujours pas membre, il sera toujours possible de s’inscrire à un tarif réduit pour l’occasion (voilà une autre magnifique idée-cadeau).

On nous a mentionné que d’autres événements spéciaux pourraient s’ajouter à ce marché annuel. Notamment à l’occasion de l’Action de grâce, cette grande fête des récoltes et difficile de contredire Josée-Alexina là-dessus : « Moi, dans ma tête, si on dit maraîchers, Action de grâce, ça va un peu ensemble! »

Le futur du Marché de l’Outaouais

La réalité de nombre d’entreprises sociales est qu’elles ne peuvent exister que par leurs membres, c’est pourquoi le Marché de l’Outaouais cherche constamment à en accueillir de nouveaux. Certains producteurs, comme François Biron, sont d’ailleurs surpris de ne pas voir l’entreprise sociale avoir plus de succès à ce niveau considérant l’opportunité offerte au consommateur comme au producteur. Il n’en demeure pas moins que le secteur de l’alimentation vient avec un lot de défis.

Le Marché de l’Outaouais doit, par exemple, faire concurrence à des supermarchés qui prétendent offrir eux aussi des produits locaux, et ce à l’année. L’offre du Marché dépend, pour sa part, des produits de saison et de critères précis pour identifier un produit local. En ce sens, il est difficile de fidéliser une clientèle dont rien (hormis la relation privilégiée et la qualité du produit) ne garantit le retour entre les saisons. À cela, s’ajoute aussi le roulement de population, alors que les gens sont de passage ou déménagent.

Inévitablement, il faut alors réfléchir au futur de l’entreprise : « Un de nos objectifs futurs est que le consommateur puisse faire toute son épicerie au Marché, pour cela nous devrons peut-être changer certaines règles » nous confiera Josée-Alexina. Cela veut donc dire que le Marché devra augmenter son offre en faisant preuve de la flexibilité nécessaire pour s’adapter tout en restant attaché à sa mission et ses racines.


Le Marché de Noël du Marché de l’Outaouais se tiendra le 10 décembre au Parc Moussette.