Skip To Content

#BYEBYEFOÉ Des funérailles plutôt festives à l’horizon !

By Sous-Soll 819 on August 15, 2017

Par Cindy Savard

Dix années se sont écoulées depuis la formation d’un petit groupe de motivés qui a pris à bras le corps l’idée de réveiller le Vieux-Hull et de mettre en lumière le potentiel des artistes locaux. Malgré plusieurs éditions ayant remporté des succès notables, beaucoup d’eau a coulé, le flot a entraîné plusieurs changements de cap et l’équilibre s’est avéré difficile à maintenir au fil de temps.  En mai dernier, les Productions des Outaouais Motivés (POM) nous annonçait que le FOÉ tirait sa révérence et que les funérailles de cet ultime événement allait proposer une dernière édition pour clore l’épopée. Pourtant loin d’être funèbre, la programmation déployée a le mérite d’offrir une mise au tombeau en toute dignité.

PROFITONS DE CETTE DERNIÈRE FOÉ !
Du 17 au 20 août : De la musique et des happenings inédits ! Et c’est (presque) tout gratuit !

Ayant effectué un retour aux sources l’an dernier avec une formule mettant en vedette des artistes émergents locaux et un site ancré au cœur du Vieux-Hull, l’histoire se répètera cette année avec des événements encore très fluorescents concentrés dans des endroits phare de la région.

Les 4 Jeudis ouvrira le bal le jeudi soir avec une artiste à la voix velouté qui fait beaucoup jaser ces temps-ci, l’auteure-compositrice-interprète Amélie Beyries. La formation locale Standish Hall qui avait projeté Metropolis dans la ruelle Aubry l’an passé revient cette fois-ci avec une nouvelle proposition, le groupe a été remanié, ils présenteront leur nouvelle mouture au public du FOÉ.

D’autres artistes plus connus sont au programme tels que We Are Wolves, Nomadic Massive, Vulvets, Kroy et La Bronze offriront des spectacles gratuits. 100 % électronique et énergique, Qualité Motel, le projet parallèle des cinq membres de Valaire est à l’horaire du samedi au Minotaure. Une prestation surprise en formule acoustique sera annoncée samedi et aura lieu pendant le pique-nique de la mort qui se déroulera au parc Portage. Tout l’après-midi sera enjolivé des meilleurs délices issus des meilleurs restaurateurs de la région. Entre deux jeux d’adresse et des performances artistiques, une pause scotch sera offerte à 15 h 00.

Le SOUK sur l’île

Voilà une première manifestation de ce genre en Outaouais ! Concept d’inspiration maghrébine, cette foire invite offre un espace gratuit d’exposition dans l’agora de la Maison du citoyen pour les créateurs de l’Outaouais et permettra de faire découvrir la relève artistique locale. Il sera entre autres possible de découvrir l’équipe derrière le magazine local Manque de fonds, des vêtements créés par Josiane Perron et de plonger dans l’univers du bédéiste Yves Bourgelas et de l’artiste surréaliste Rocket Jue.

Poésie et slam à l’honneur

Les langues déliées du collectif de poètes de l’Outaouais Joual de Bataille sauront assurément impressionner la galerie lors de leurs prestations prévues derrière la maison du citoyen. Dimanche soir, huit finalistes monteront sur scène dans le cadre de la 10e édition des épiques soirées Slam Outaouais au Troquet. Les plus imaginatifs pourront également s’inventer leur propre poésie à partir des rythmes proposés par le beatboxeur Hamza Eli.

Danse (pas trop) funèbre avec Open Air Social Club

Après le brunch du dimanche au CoqueLicorne, la formation ottaviennet Open Air Social Club élargi son champ d’action et viendra poursuivre sa tradition de l’autre côté de la rive pour un dernier party cet été. Ce sera également l’occasion d’inaugurer le Bloc Wright, situé au coin des rues Laval et Wright, pour un après-midi festif.


Quel futur pour les festivals de musique émergente ?

SquareSpace-9644Si certains festivals comme Le Festif de Baie Saint-Paul ou le FME de Rouyn en Abitibi ont su tirer leur épingle du jeu au cours des dernières années, toujours est-il que le FOÉ n’est pas le premier festival de musique émergente à devoir affronter sa propre mort. Récemment, le Coup de Grâce de St-Prime au Lac St-Jean dévoilait par communiqué sur son site web la fin d’une ère faute de financement adéquat qui aurait permis d’assurer la pérennité du projet. Confrontées à plusieurs défis organisationnels, logistiques et financiers, les manifestations vouées à faire l’éloge de la musique émergente font face à plusieurs défis de taille afin d’attirer l’intérêt et la collaboration des instances locales, régionales et nationales. C’est sans compter les ressources de plus en plus limitées que doivent se partager les organisateurs qui doivent redoubler d’effort pour construire des bases solides et assurer la durabilité de leur projet.

Heureusement, nous avons les POM ! Née de l’intiative du FOÉ, les Productions des Outaouais Motivés constitue dorénavant une organisation clé de l’Outaouais qui chapeaute une série d’événements voués à mobiliser les troupes de motivés et qui se veut un moteur de participation citoyenne.

Puisque chaque mort s’accompagne d’une naissance, fort est à parier qu’ils sauront bientôt proposer une version transformée du FOÉ, une version remaniée qui émergera des apprentissages tirés du passé. Avec une communauté aussi créative et passionnée, il sera difficile de rester dans le deuil bien longtemps.


Cette dernière édition du Festival de l’Outaouais émergent se déroulera du 17 au 20 août dans le Vieux-Hull (et autour de).

–> Pour consulter toute la programmation